Champs de cerisiers à Venasque
Champs de cerisiers à Venasque
provence-tourisme
provence-tourisme  

Venasque

Venasque, perché au sommet d’un rocher escarpé, domine la plaine de Carpentras et se situe au débouché des gorges de la Nesque. Ancienne citée médiévale, il est considéré comme un des plus authentique village du Comtat Venaissin d’autant plus qu’il a l’obligation de reconstruire toute maison telle qu’elle était autrefois.  Le village est classé parmi « les plus beaux villages de France » et vous charmera par ses ruelles étroites et ses maisons en pierre.

A voir, à visiter

 

Le Baptistère : il date du 6ème siècle puis a été remanié jusqu’à l’époque romane. Il était utilisé pour célébrer le baptême et comme cela avait lieu deux fois par an, avec donc un grand nombre de baptisés, il fallait un édifice de grande taille. Le Baptistère est classé monument historique et est un des plus vieux édifice religieux de France.

 

Les Tours sarrasines : elles ont été édifiées pour lutter contre les invasions des Sarrasins et sont au nombre de trois. De l’esplanade devant les tours, vous pourrez admirer le magnifique panorama jusqu’aux Dentelles de Montmirail et au Mont Ventoux.

 

Eglise Notre Dame : église romane où se trouve un célèbre tableau de l’école d’Avignon «  la crucifixion » datant de 1498 ainsi qu’un retable 17ème siècle en bois sculpté.

Prieuré de St Pierre Les Thermes 

Vestiges des remparts 

Bories et murs en pierre sèche : ils se trouvent dans la nature parfois au milieu de chemins de randonnée.

Institut Notre Dame de vie : fondé en 1932 par le père Marie Eugène. Plusieurs établissements scolaires sont sous sa tutelle notamment à Carpentras. On y trouve des groupes de prières, de la catéchèse mais aussi la possibilité de faire des études théologiques.

A déguster

 

La cerise : la cerise des « Monts de Venasque » est la 1ère marque de cerise déposée en France depuis 1978. Elle suit un cahier des charges rigoureux et est donc d’une qualité remarquable.

 

Jour de marché : marché estival le vendredi

 

 

Le Beaucet

Le Beaucet est un village accroché à la roche, à l’abri de son château fort. Il est formé de petites ruelles avec des habitats  essentiellement en pierre sèche et constitue une représentation historique des villages perchés provençaux ressemblant à un village de crèche provençale. Certaines maisons semblent comme incrustées dans la roche avec d’ailleurs certaines maisons qui sont troglodytes.

 

A voir, à visiter

Les ruines du château : le château fut édifié au 12ème siècle pour constituer une place forte au sommet de son roc. Par la suite, il a été acquis par les évêques de Carpentras et gardera une vocation militaire jusqu’au 17ème siècle. En 1793, le château fut ravagé par un incendie et presque entièrement détruit. N'étant plus entretenu, il a été acquis assez récemment par la commune du Beaucet. Vous découvrirez aussi son esplanade et son escalier taillé dans la roche qui y conduit.

 

 

Lavoir : situé sur la place Castel Loup, on peut y voir un trompe l’œil en forme de fresque.

 

 

 

 

Portes : il reste deux portes (14ème siècle) des anciennes fortifications aux entrées nord et sud du village.

Eglise St Etienne : elle date du 12ème siècle et a été en partie restaurée par le centre International en métier d’art du Beaucet. Visite possible se renseigner à la mairie.

Jardin de Robert : deux artistes ont utilisé le cadre paysager pour en faire une création artistique. 

Hameau de St Gens : vous y découvrirez l’ermitage et deux chapelles. La première est dédiée à  St Gens bâtie en 1131 et agrandie en 1884.  La deuxième est la chapelle du tombeau érigée en 1680 à l’endroit où le corps de St Gens avait reposé. Au 12ème siècle, St Gens, natif de la ville de Monteux, s’était reculé de la ville et vivait en ermite dans ces massifs boisés à côté du village du Beaucet.

Une légende raconte que St Gens fit retomber la pluie sur Monteux à son retour à la ville et fit couler une eau fraîche et pure au hameau de St gens juste en touchant une pierre. Puis St Gens retourna finir ses jours en ermite sur ces terres. Cette source miraculeuse existe toujours aujourd’hui et l’on peut s’y rendre lors d’une randonnée. On célèbre aussi St Gens, tous les ans, par un pèlerinage partant de Monteux jusqu’au hameau de St Gens.

Activité

 

Randonnée : la source de St Gens. Plusieurs sentiers conduisent à la source, nous allons en voir deux.

Le premier forme une boucle et part du hameau de St Gens. Il passe par des combes étroites et sauvages qui conduiront jusqu’à la source. De celle-ci, on peut grimper jusqu’à la croix ( 20 min aller-retour). De la source, le chemin redescend au hameau de St Gens. 9 km – 4 heures

Le deuxième chemin est sous forme d’aller-retour ( pas de boucle) du hameau de St Gens à la Croix en passant par la source miraculeuse.

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Tous droits réservés