Bord de mer à Porquerolles
Bord de mer à Porquerolles
provence-tourisme
provence-tourisme  

L'île de Porquerolles

L’île de Porquerolles appartient à la ville de Hyères. Elle est accessible à 20 minutes de bateau en partant de la presqu’île de Giens ( la Tour Fondue). Elle  fait 7,5 km de long pour 3 km de large. L’île offre un contraste entre le nord et ses plages de sable fin et le sud aux falaises escarpées. C’est la plus grande des trois îles d’Or ( Porquerolles, Port-Cros et l’île du levant). A la sortie du port, l’office de tourisme vend la carte de l’île ou les plans de randonnée.

 

Le village se situe juste à la sortie du port. Les constructions s’intègrent au site magnifique de l’île. Au cœur du village, se trouve la grande place et son église dans le fond, avec quelques commerces et restaurants autour.

 

L’île possède une nature préservée. Le Parc National de Port Cros gère les espaces naturels protégés de l’île de Porquerolles. En 1971, l’état a acquis 1000 ha pour les mettre en valeur et les protéger de l’urbanisation. Ces terrains sont remis en 1985 au Parc National afin d’en assurer le développement durable. Depuis 1979, le Parc National de Port-Cros gère également le Conservatoire Botanique national de Porquerolles chargé de réaliser un inventaire de la flore et des milieux de l’île. En 1988, l’île de Porquerolles ainsi qu’un périmètre marin de 500 mètres autour de l’île est devenu site classé.

 

Un vignoble renommé s’étend à l’intérieur des terres. Il y a trois producteurs de vin aujourd’hui à Porquerolles et ils sont associés au Conservatoire Botanique. Les 200 ha du vignoble de l’île donnent vie à un vin reconnu et de qualité, l’un des premier à avoir été classé Côte de Provence. L’insularité, le micro-climat et le terroir donnent à ces vins rouges, rosés ou blancs ce goût particulier.

 

L’île de Porquerolles possède de magnifiques plages au nord de l’île et des calanques plus escarpées au sud. La végétation de l’île, en bordure de la côte ou des plages, contraste dans de magnifiques couleurs avec le turquoise de l’eau.

 

Plage Notre-Dame : très belle plage bordée d’une pinède très étendue. Un programme de revégétalisation est en cours et demande donc à chacun de bien suivre les chemins balisés.

 

Plage de La Courtade : située à proximité du port , à l’est, elle est la plus grande plage de l’île.

 

 

 

Plage d’Argent : elle est considérée comme l’une des plus belle de l’île avec ses eaux cristallines et son sable blanc. Elle se trouve à 5 min du village et dispose d’un restaurant en bord de plage.

 

 

Plage du Langoustier : magnifique plage abritée des vents ou viennent de nombreux plaisanciers. Le Langoustier compte deux plages. Au nord, une plage de sable clair et fin et au sud une plage au sable noir. La plage se situe à environ 30 min à vélo du village.

Plage de l’Oustau de Diou : petite plage coincée entre deux falaises. Il s’agit d’une des rares plages au sud de l’île.

 

 

Gorges du loup : cette calanque se situe au pied de falaises escarpées. Pour arriver au point de baignade, la descente est très escarpée et déconseillée aux enfants. On peut apercevoir la côte au loin.

 

Calanque de l’Indienne : du sommet de la calanque, on a un merveilleux panorama avec, au loin, l'île de Port Cros. A cet endroit, on se trouve au sommet de hautes falaises déchiquetées qui plongent dans une magnifique eau limpide et turquoise.

Calanque du Brégançonnet : la calanque offre un cadre sauvage en bordure d’une pinède avec un mélange de sable et de gravier.

Pour rejoindre ces plages et calanques, il faudra longer les côtes ou se déplacer à l’intérieur de l’île. On y découvre un magnifique paysage de pinèdes, d' eucalyptus ou de plantations du Conservatoire Botanique. On peut aussi y admirer des champs de vignes, des oliviers, quelques arbres fruitiers et des maquis composés de cistes, de myrtes ou de bruyère. On est donc dans un havre de nature en bord de mer.

Pistes cyclables : 

Il existe 4 circuits  pour les vélos au travers des chemins de l’île:

Circuit du couchant ( ouest de l’île) 10,9 km : départ du village. Passer devant la plage d’argent puis longer le bord de mer en passant par le fort Bon Renaud et le cap Rousset. Arrivée au Langoustier tout à l’ouest de l’île. Le retour peut se faire par l’intérieur de l’île.

Circuit du midi ( sud de l’île) 6km : départ du village. Boucle qui longe les collections botaniques de Conservatoire. Faire un arrêt aux Gorges du loup, au phare puis à la calanque de l’Indienne ( voir les conditions d'accès à vélo) puis revenir au village.

Circuit du levant ( Est de l’île) 15km : départ du village. Suivre la plage de la Courtade puis le fort de l’Alycastre pour arriver au départ de la plage Notre-Dame. Le retour peut se faire par l’intérieur des terres en faisant un détour par la crique de la Galère côté sud- est de l’île. Il s’agit d’une petite crique de galets.

Circuit du mistral ( Est de l’île) 13,8km : départ du village. Comme pour le circuit du levant, longer la plage de la Courtade pour arriver à la plage Notre-Dame. Ce circuit  continue jusqu’à l’extrémité de la plage Notre-Dame qui est assez étendue. Le retour se fait par le même chemin puis, au niveau de la plage de la Courtade, bifurquer vers le sud, en direction de la calanque de l’Oustau di Diou. Retour au village par le même sentier.

L’île recèle aussi quelques monuments à voir :

 

Le moulin du bonheur : situé sur la route en allant vers le sud de l’île, le moulin, datant du 18ème siècle, a été restauré par le Parc National de Port-Cros. Il a été reconstruit sur le style des moulins à vent de Provence. Visite guidée possible

 

 

Fort du langoustier : construit entre 1633 et 1640, il avait un rôle de contrôle de l’entrée de la passe conduisant à la rade de Toulon. Il appartient au Conservatoire du Littoral. Il se restaure depuis peu.

 

Fort Ste Agathe : il date du 16ème siècle et fut édifié pour protéger les côtes des attaques. Il s’agit d’une ancienne tour à canon. Aujourd’hui, le fort abrite une exposition retraçant l’histoire de Porquerolles et les actions du Parc National de Port-Cros.

Fort de l’Alycastre : il a été érigé entre 1633 et 1637 pour assurer la défense des côtes et plages qui l’entourent. A partir de 1848, il servit de prison. Il appartient au Conservatoire du littoral depuis 2011.

Phare de Porquerolles : construit en 1830, son feu blanc a une portée de 54 km. Fermé au public, on peut toutefois l’apercevoir en grimpant quelques sentiers qui y conduisent, près de la calanque de l'Indienne.

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Tous droits réservés